Béatrice Lukomski-Joly


Ma page Facebook Ma page Facebook

Saint Louis

Rédigé par béatrice Lukomski-Joly Aucun commentaire

 

" Saint Louis" Pastel sec de Béatrice Lukomski-Joly

 

Lors la nuit venant, les yeux harassés,

S'allume l'astre de la mémoire d'autrefois ;

Et vient tranquille la beauté de mon Roy,

Chevauchant sa monture d'argent harnachée.

 

L'avez-vous vu mettre debout son destrier,

Levant sa bannière auréolée d'une croix ?

Qu'encore émerveillé, j'entends sa voix

Dire la volonté des hommes de destinée.

 

Debout sur ses étriers, la cape bleu, le lys d'or,

Flottant d'un vent le tenant devant le ciel levant,

Je le vois de son sourire empreint d'amour semant,

Témoigner de sa foi, conduisant l'homme fort.

 

Fait que Joinville ne dit pas, souffrant le combat,

Tut de ses mémoires, car nul n'aurait compris :

Le saint Roy lavait les pieds de l'ennemi pris,

Adorant le Christ pour qu'en lui, il le racontât.

 

Tout se disait dans les rangs rivaux d'autres corpus ;

"Ce Roy soigne un blessé et le renvoie chez lui,

Si  l'épée n'a pas brisé ses membres par Louis,

Afin qu'il soit dit que son combat est juste."

 

Va ! témoigne que Roy de France aime l'Homme,

Pour sa cause, rendre grâce au saint tombeau.

Si feu grégeois vole sur le camp, c'est son manteau

Pleurant l'amère déconvenue qui se nomme.

 

Des faits relatés pour sa sainte parole,

Lorsque prisonnier fut-il fait avec Joinville Sire,

Partageant la même grotte dans la roche saphir,

Il pria pour l'opposant qui fêtait ses paraboles.

 

Joinville, eut-il peur, qu'il mandât le trésor du Temple,

Pour aimer son vénérable afin qu'il fut libre,

Obligeant l'amour d'être enfin contre l'hydre.

Roy et Sire  furent aimés pour leur foi d'exemple.

 

Il fut dit sur la montagne que Roy était juste

Mais devait repartir, Marguerite allaitant,

Lui, jurant qu'aucun mal ne lui serait fait céans,

Pour ceux qu'il avait soignés malgré le campus.

 

Il dit « Je ne combats pas l'homme, mais la cause,

Pour qu'Hommes entendent. » ; le dit sous la tente

Tendue de riches étoffes, les mets pour détente,

Et offrit au Sire ses joyaux pour la Gnose.

 

Ce que Joinville n'écrivit pas par soustraction d'évènements qui n'auraient pas été compris est dit.

 

 

Aucun poème ne peut être interprété  sans avoir demandé au préalable au poète ce qu'il a voulu dire.

Si des poètes et écrivains trépassés, nous interprétions, sans connaître la biographie du poète, sans connaître sa pensée défendue, nous aurions assurément tout faux.

Les commentaires sont fermés et j'en suis désolée, mais après un grand nombre d'attaques écrites, anonymes ou non, j'ai dû  fermer cette section.

Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite

Béatrice Lukomski

 

Livres publiés :

1 / Âmes amères - chez GABRIEL LARDANT Hauteville-Lompnes Ain 1984  - épuisé - 

https://booknode.com/ames_ameres_0991345

2 / Le Génie - Théâtre-  chez GABRIEL LARDANT Hauteville-Lompnes Ain  1990 - épuisé -  Aujourd'hui Livre d'art, de collection.

https://booknode.com/le_genie_02246894

3 / Poèmes solaires, poèmes lunaires - Aux éditions du Bord du Lot 2017

http://www.bordulot.fr/detail-poemes-lunaires-poemes-solaires-256.html 

4 / Le sentier - Roman - 2019

5 / Lumière et ténèbres - Poèmes, Conte,  Nouvelles -2020

6 / La table dressée et le Roi - Conte - 2021

7 / En l'an trente-trois de mon âge - poèmes et prose - 2022

Ici :  https://www.amazon.fr/B%C3%A9atrice-Lukomski-Joly/e/B07VKNFDFT?ref_=dbs_p_pbk_r00_abau_000000

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.

Fil RSS des commentaires de cet article